Vagabondages

Spectacle de théâtre
10 scènes cultes de Vagabondages

Informations pratiques

10 ans de théâtre, 10 scènes cultes.

Le public fait son choix !

Trois représentations exceptionnelles les 20 et 21 mai 2017 au Château de Machy dans le cadre de la fête des dix ans de Vagabondages.

Chers amis,

Ces scènes ont marqué ces 10 années de théâtre, pour vous elles vont être jouées.

Faites votre choix !!!

  1. Voix secrètes de Joe Penhall

Il sort d’un hôpital psychiatrique et aborde la vie avec amour, elle est paumée, cabossée par la vie. Ce sont deux êtres en marge dans un univers propre au théâtre et au cinéma anglais, de Matt Hartley à Ken Loach.

  1. Nuit d’ivresse de Josiane Balasko

Ils se sont rencontrés dans un bar glauque de Paris la veille au soir. Au matin, quand il se réveille, il ne se souvient plus de rien. Un classique du théâtre comique.

  1. Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce

Il est jeune et va bientôt mourir. Un très beau texte du répertoire contemporain français.

  1. Les Mains d’Edwige au moment de la naissance de Wajdi Mouawad

Elle l’a follement aimé et vu disparaître sous ses yeux. Un magnifique texte dans la langue lyrique d’un grand auteur d’aujourd’hui.

  1. Portrait de famille de Denise Bonal

Ils sont affreux, sales et méchants et pourtant cruellement humains. Pamphlet impitoyable, ce texte est d’une immense drôlerie.

  1. La Douleur de Marguerite Duras

C’est la fin de la guerre. Elle attend que l’homme qu’elle aime rentre de camp de concentration. Un très grand auteur et l’un des plus beaux textes sur l’attente et l’absence d’un être aimé.

  1. La Chatte sur un toit brûlant de Tennessee Williams

Elle est prête à tout pour récupérer l’homme qu’elle aime. Même à faire éclater la vérité la plus cruelle. Un très grand auteur du théâtre réaliste américain.

  1. L’homme en pièce d’Olivier Brunhes

Il est à l’hôpital et attend des résultats d’examens. Les femmes de sa vie défilent. Rêve ou réalité ? Une belle partition pour cinq comédiens qui dit avec humour l’impossible communication entre les êtres.

  1. Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee

Ils s’aiment mais se déchirent. Ce soir, c’est fête, ils ont deux invités, spectateurs prisonniers de leur couple. Une grande pièce du réalisme américain.

  1. Histoires d’hommes de Xavier Durringer

Elle dit la solitude, la douleur des rêves définitivement abandonnés. Un auteur d’aujourd’hui qui aborde avec humour et sensibilité l’univers des femmes.